Pubblicità - Advertisement
Il sito ufficiale di Ferdinando Camon

Ferdinando Camon


Jamais vu soleil ni lune

Jamais vu soleil ni lune

Roman

Traduit de l'italien par Jean-Paul Manganaro

Gallimard, Paris

Jamais vu soleil ni lune

En quinze chapitres rapides et intenses, "Jamais vu soleil ni lune" reparcourt l'histoire d'une communauté paysanne depuis l'époque de l'occupation allemande jusqu'à aujourd'hui. Sur le fond d'une guerre perçue comme un affrontement de hordes primitives, "Jamais vu soleil ni lune" est une parabole amère et féroce sur une "civilisation" en train de mourir: la civilisation paysanne. Et la mort de la civilisation paysanne est "le plus grand événement de l'histoire, après la naissance du Christ" (Charles Péguy). La communauté des bons et des faibles, decimée et dispersée par le passage des envahisseurs, attend un demi-siècle pour que justice soit faite, et elle se rend compte aujourd'hui que même la mémoire des malheurs qu'elle a subis a été perdue. C'est sur cet oubli qu'est en train de naître la nouvelle Europe: le travail caché de l'histoire a rendu les coupables plus innocents que les victimes.
Avec "Jamais vu soleil ni lune", Ferdinando Camon revient à ses origines de narrateur, à ce monde peuplé de "damnés de la terre" qu'il nous avait dejà fait decouvrir dans ses premiers romans, "Figure humaine", "La vie éternelle" et "Apothéose". Trois livres dont la critique a jugé qu'"ils s'enracinent de manière exceptionnelle dans la culture des vingt dernières années" (Geno Pampaloni, ltalie), qu'il s'agit d'un "sublime work of art" (Raymond Carver, USA), et que l'auteur est "un Lévi-Strauss ayant prêté sa plume à Faulkner" (Hector Bianciotti, France). Au centre de son roman, Ferdinando Camon ne met pas un personnage individuel, mais une collectivité, sur laquelle il bâtit l'exemple ultime d'une "narration chorale" dont il a été l'un des premiers auteurs en Europe, et dont il reste aujourd'hui le seul.

Contattare il webmaster | design © 2005 A R T I F E X
© 2001-2011 Ferdinando Camon.
Ai sensi della legge 62/2001, si precisa che il presente sito non è soggetto all'obbligo dell'iscrizione nel registro della stampa, poiché è aggiornato a intervalli non regolari. Il sito è ospitato da Register